Tagged under: 1939-1945 , Japon ,

Nakajima B5N « Kate » (Japon)

Caractéristiques Nakajima B5N2 « Kate »
Type : bombardier torpilleur triplace embarqué.
Moteur : Nakajima NK1B Sakae 11 en étoile de 1 000 ch.
Performances : vitesse maximale à 3 600 m, 378 km/h ; temps de montée à 3 000 m, 7,7 mn; plafond pratique, 8 260 m; distance franchissable, 1 990 km.
Poids : à vide, 2 279 kg ; maximal au décollage, 4 100 kg.
Dimensions : envergure, 15,52 m; longueur, 10,30 m; hauteur, 3,70 m; surface alaire, 37,70 m².
Armement : 1 mitrailleuse orientable Type 92 de 7,7 mm dans l'habitacle arrière; 1 torpille de 800 kg ou un poids équivalent de bombes.

Répondant à une spécification publiée en 1935, le Nakajima B5N était déjà en service au moment de l'entrée en guerre du Japon, et représentait alors incontestablement le meilleur bombardier torpilleur embarqué du monde. Mû par un Nakajima Hikari en étoile, ce mono­plan à aile basse servi par un équi­page de trois hommes possédait un train d'atterrissage escamotable et des lignes d'une exceptionnelle pureté; il effectua son vol inaugural au mois de janvier 1937 et, l'année suivante, les porte-avions japonais embarquaient des B5N1 de série tan­dis que des unités basées à terre étaient déployées en Chine.

En 1939 apparut le B5N2, version améliorée qui était équipée d'un moteur Sakae 11 plus puissant logé dans un capot plus petit, mais dont l'armement et la capacité d'emport de bombes n'avaient pas été changés; ce modèle fut produit jusqu'en 1943.

Quand le Japon attaqua les États­Unis, le B5N2 avait entièrement rem­placé le B5N1 dans les formations opérationnelles, et 144 B5N2 furent engagés dans le raid sur Pearl Har­bor; ces appareils coulèrent au cours des douze mois qui suivirent les porte-avions américains USS Hornet, Lexington et Yorktown. Baptisé « Kate » par les Alliés, le B5N s'attira indéniablement le respect des Amé­ricains et, dans toutes les grandes batailles de porte-avions de la guerre du Pacifique, fit l'objet d'une vigi­lance particulière de la part des chasseurs adverses. Pourvus d'une seule mitrailleuse en guise d'arme­ment défensif et chargés d'une bombe ou d'une torpille volumi­neuse, les B5N commencèrent cependant à subir des pertes très lourdes et les avions subsistants furent retirés des combats.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: