Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Hawker Sea Hurricane (Royaume-Uni)

Caractéristiques Hawker Sea Hurricane Mk IIC
Type : chasseur embarqué.
Moteur : Rolls-Royce Merlin XX à 12 cylindres en V de 1 280 ch.
Performances : vitesse maximale à 5 944 m, 505 km/h; plafond pratique, 10 516 m; distance franchissable, 1 207 km.
Poids : à vide, 2 617 kg; maximal au décollage, 3 511 kg.
Dimensions : envergure, 12,20 m; longueur, 9,83 m; hauteur, 4 m; surface alaire, 23,92 m².
Armement : 4 canons de 20 mm.

Basé sur le Hurricane de la RAF, le Hawker Sea Hurricane fut mis en service afin de pouvoir disposer de chasseurs modernes pour protéger les convois de navires marchands. La marine britannique réceptionna plus de 800 appareils de cette série, dont la majorité était constituée par des Hurricane transformés qui, pour beaucoup, avaient déjà été utilisés de façon opérationnelle.

Un certain nombre de ces appa­reils étaient des avions de fabrication canadienne récemment livrés, aux­quels furent apportées les modifica­tions nécessaires.
La première version fut le Sea Hurricane Mk IA, muni de prises de catapultage qui lui permettaient d'opérer à partir de navires de com­merce spécialement équipés en cas d'apparition d'un appareil ennemi. Il fut suivi par le Sea Hurricane Mk IB qui, outre les prises de catapultage, possédait un dispositif d'appontage le rendant utilisable sur porte-avions. Le Sea Hurricane Mk IC, dont quel­ques exemplaires seulement furent produits, avait quatre canons de 20 mm montés dans les ailes à la place des mitrailleuses installées sur les versions précédentes. Remotorisé avec un Rolls-Royce Merlin XX, il devint le Sea Hurricane Mk IIB (sous-variante armée de mitrailleu­ses) ou le Sea Hurricane Mk IIC (pourvu de canons). Les machines construites au Canada reçurent éga­lement ces désignations, sans qu'il soit tenu compte de leur appellation d'origine.

Les Sea Hurricane entrèrent en service pour la première fois au mois de février 1941, dans le cadre du Squadron 804 qui devait les déployer à partir de navires marchands munis de catapultes (les « CAM-ships », selon la dénomination courante). Le premier squadron embarqué à récep­tionner ces avions fut, en mars 1941, le Squadron 880, qui les mit en oeuvre au mois de juillet depuis le HMS Furious lors d'un raid contre le port de Petsamo, sur l'océan Arctique.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: