Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Supermarine Seafire (Royaume-Uni)

Caractéristiques Supermarine Seafire F.Mk III
Type : chasseur embarqué.
Moteur : Rolls-Royce Merlin 45, 50 ou 55 à 12 cylindres en V de 1 470 ch.
Performances : vitesse maximale à 3 734 m, 566 km/h; plafond pratique, 10 302 m; distance franchissable avec les seuls réservoirs internes, 748 km.
Poids : à vide, 2 449 kg; maximal au décollage, 3 175 kg.
Dimensions : envergure, 11,23 m ; longueur, 9,12 m ; hauteur, 3,48 m; surface alaire, 22,48 m².
Armement : 2 canons de 20 mm et 4 mitrailleuses de 7,7 mm; possibilité d'emporter 1 bombe de 227 kg ou 2 de 113 kg.

A la suite des bons résultats obtenus par le Sea Hurricane, un Spitfire VB fut équipé d'une crosse d'appontage en V et effectua des essais satisfai­sants à bord du HMS Illustrious vers la fin de l'année 1941. Un certain nombre de ces appareils pourvus de l'aile Spitfire type « B» furent pareil­lement modifiés et devinrent les Supermarine Seafire Mk IB.

Au mois de mai 1942, le Seafire Mk IIC com­mença à sortir des chaînes de mon­tage; il possédait l'aile Spitfire type « C» permettant de monter quatre canons de 20 mm, un fuselage ren­forcé, des prises de catapultage et un dispositif de décollage assisté par fusée.

Le Seafire L.Mk IIC représen­tait une version de basse altitude dont quelques exemplaires furent dotés de matériel pour la reconnais­sance photographique et reçurent l'appellation de Seafire LR.Mk IIC. Le Seafire F.Mk III fut muni d'ailes repliables à commande manuelle et, comme le modèle précédent, donna naissance à une sous-variante de basse altitude, le Seafire L.Mk III, dont certains exemplaires transfor­més pour remplir des fonctions de reconnaissance photographique furent baptisés Seafire LR.Mk III.

En 1954, apparut le Seafire F. Mk XV, équipé d'un moteur Griffon et d'une crosse d'appontage de type « aiguil­lon »; il fut suivi par le Seafire F.Mk XVII, qui se caractérisait par une verrière à bulle, un fuselage arrière réduit et une capacité en carburant accrue.

La variante de reconnaissance Seafire FR.Mk XVII avait deux appareils photographi­ques. Basé sur le Spitfire F.Mk 21, le Seafire F.Mk 45 était propulsé par un Griffon plus récent pourvu soit d'une hélice à cinq pales, soit de deux hélices tripales contrarotatives. La verrière à bulle et le fuselage arrière réduit furent montés sur le Seafire F.Mk 46, dont le Seafire FR.Mk 46 constitua la variante de reconnaissance.
Le dernier modèle de la série, le Seafire F.Mk 47, et son dérivé le Seafire FR.Mk 47 pos­sédaient des ailes repliables à com­mande à moteur.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: