Imprimer
Catégorie : Destroyers 1939-1945
Écrit par Super User
Affichages : 1978
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Classe Type 36A ou Z23 (Allemagne)
Caractéristiques Classe Type 36A
Déplacement : 2 600 t standard, 3 600 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 127 m;
Armement : 3 canons antiaérie: simples et 1 jumelé de 150 mrr. 2 jumelés de 37 mm et 5 simpl de 20 mm, 2 quadruples tubes lance-torpilles de 533 mm et jusqu'à 60 mines.
Équipage : 321 officiers et matelots. largeur, 12 m; tirant d'eau, 3,90 m.
Appareil moteur : 2 turbines à vapeur à engrenages développant 70 000 ch et entraînant 2 arbres.
Vitesse : 36 nceuds.
Autonomie : 10 935 km à 19 nceuds.

Les destroyers de la classe Type 36A furent construits pendant la guerre et lancés entre 1940 et 1942; la flotte aurait préféré une version agrandie des Type 34 dotée d'un grand rayon d'action, mais elle reçut un navire qui, encore légèrement allongé par rapport au modèle d'origine, se caractérisait surtout par des canons de batterie principale dont le calibre était porté à 150 mm. Ces armes tiraient un projectile plus lourd de 60 % et de plus grande portée, mais ils exigeaient des manipulations longues et difficiles. Le poids des deux canons superposés situés à l'avant devait plus tard être réduit grâce à l'installation d'une tourelle bitube, dont le développement prit cependant beaucoup de temps et qui, une fois entrée en service, fut souvent une source d'ennuis. La plupart des bâtiments de cette classe commencèrent donc leur carrière avec un unique affût simple monté à l'avant qui, s'il n'était pas d'une grande utilité pour leur potentiel offensif, améliorait certainement leurs qualités nautiques; ceux qui reçurent en rattrapage la tourelle bitube rencontrèrent de sérieux problèmes par gros temps. L'un des défauts de la classe précédente, le manque de maniabilité, fut en partie corrigé, notamment grâce à l'installation d'un double gouvernail, mais, dans l'ensemble, les Type 36A n'avaient rien de spécialement attirant pour un marin.

La commande initiale portait sur les exemplaires Z23 à Z30, auxquels s'ajoutèrent par la suite sept autres unités, d'un modèle légèrement différent, les Z31 à Z34 et Z37 à Z39. Ces bâtiments n'avaient pas de nom, mais ils reçurent l'appellation courante de classe Narvik, qui leur venait d'ailleurs des Allemands eux mêmes, les navires basés en Norvège étant les successeurs de ceux qui avaient été coulés là en avril 1940.

De façon un peu surprenante, six seulement des quinze Type 36A furent détruits au cours du conflit. Deux des survivants allèrent à la France, qui les déploya ensuite pendant plus de dix ans, et un autre bateau, le Z38, entra en service sous le nom de HMS Nonsuch dans la marine britannique de l'après guerre, où il servit à tester des machines et à effectuer des essais spéciaux.