Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Classe Type 36B ou Z35 (Allemagne)
Caractéristiques Classe Type 36B
Déplacement : 2 525 t standard, 3 505 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 1,27 m; largeur, 12 m; tirant d'eau, 3,52 m.
Appareil moteur : 2 turbines à vapeur à engrenages développa: 70 000 ch et entraînant 2 arbres
Vitesse : 36 noeuds.
Autonomie : 11 120 km à 19 noeuds.
Armement : 5 canons antiaérien simples de 127 mm, 2 jumelés c 37 mm, 3 quadruples et 3 simp] de 20 mm, 2 quadruples tubes lance-torpilles de 533 mm et jusqu'à 76 mines.
Équipage : 321 officiers et matelots.

L'expérience montra aux Allemands qu'ils avaient commis une erreur en installant des canons de 150 mm sur les destroyers de la classe Type 36A, et sept unités (les Z35, Z36 et Z43 à Z47), possédant la même coque et le même appareil moteur, furent remaniées de façon à pouvoir embarquer les anciens affûts simples de 127 mm. Ces bâtiments reçurent le nom de classe Type 36B mais, bizarrement, les deux derniers du groupe furent rebaptisés classe Type 36C alors qu'un autre modèle, doté d'une nouvelle tourelle bitube de 127 mm et de machines plus performantes avait déjà été proposé.

La confusion qui entourait à cette époque l'appellation des navires et l'attribution des numéros d'ordre était la conséquence de plans ambitieux qui se heurtaient à des priorités définies au jour le jour pour faire face à un éventail trop étendu d'exigences de construction et de réparation. En fait, le système était dépassé par l'ampleur de la tâche, et le Z43 fut le dernier destroyer à entrer en service dans la marine allemande. Son lancement, au mois de mars 1944, n'eut d'ailleurs qu'un intérêt théorique, car à cette époque, la flotte de surface n'effectuait plus d'opérations en haute mer et se cantonnait dans la Baltique, où elle se trouvait relativement en sécurité.

Les trois unités qui furent effectivement construites (les Z35, Z36 et Z43) avaient une batterie principale identique à celle des Type 34, mais ils reçurent un armement antiaérien considérablement augmenté. La réduction du poids dans les hauts que représentait l'installation des canons de 127 mm permit en effet d'embarquer deux canons jumelés de 37 mm et six canons de 20 mm (trois quadruples et trois simples), pour parer les attaques aériennes de l'ennemi.

C'est d'ailleurs ce type de mission que les trois Type 36B allaient remplir dans la nuit du 11 au 12 décembre 1944 : accompagnés de deux torpilleurs, ils devaient mouiller un champ de mines à l'ouest du port estonien de Reval. Une erreur de navigation, à laquelle s'ajouta le refus d'abandonner malgré l'obscurité et de très mauvaises conditions météorologiques, conduisit les navires à s'égarer dans un champ de mines mouillé précédemment.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: